AccueilC'est mon évasion

Les aires protégées péruviennes à voir durant un voyage

Like Tweet Pin it Share Share Email

Le Pérou ne doit pas seulement sa réputation à ses fabuleux sites historiques et archéologiques. Il doit aussi sa renommée grâce à ses magnifiques parcs nationaux. Ces zones protégées offrent aux amateurs de safari la chance de découvrir la riche biodiversité de ce pays. Elles proposent également aux vacanciers l’occasion de s’amuser au cœur d’une nature sauvage et luxuriante.

Le parc national Ichigkat Muja-Cordillera del Cóndor et ses merveilles

Ichigkat Muja-Cordillera del Cóndor est un des parcs nationaux les plus intéressants du pays. Cette réserve située entre le territoire et l’Équateur a été créée en 2007. Elle possède une végétation riche et variée qui est typique des tepuis. En se promenant dans cette localité, les passionnés d’écotourisme entendront le chant de plusieurs oiseaux. Près de 150 espèces vivent dans ce site, à l’instar du colibri à queue mi-blanche et de l’ada de Jelski. Les globe-trotters ont aussi la chance de voir divers mammifères. Parmi les spécimens menacés, on peut citer le tapir pinchaque et l’ours à lunette. En outre, une escapade dans ce parc est une occasion de découvrir la tribu des Shuars. Cette population est mondialement connue pour ses rites étranges. L’un des plus célèbres de ces coutumes est les Tsantzas, les têtes réduites. Il s’agissait d’un rituel qui avait pour but de s’approprier les esprits des ennemis.

Le grand parc national Alto Purús et ses trésors variés

Alto Purús fait partie des parcs qui promettent de belles aventures aux routards qui visitent le Pérou. Cette vaste réserve de 25 107 km² se situe dans le département d’Ucayali, dans la selva amazonienne. Elle possède une végétation exceptionnelle qui fascine les botanistes du monde entier. Et pour cause, près de 2 500 variétés de plantes se trouvent dans ce site. En faisant un perou prestige voyages dans ce havre de paix, les amateurs de birdwatching peuvent admirer divers oiseaux. Environ 520 espèces aviaires se rencontrent dans cet endroit, à l’exemple de l’ara de Coulon et du jabiru d’Amérique. Les estivants ont également la chance de voir des mammifères tels que le capucin à front blanc et le ouistiti pygmée. Pour information, cet immense parc a été fondé en 2004. Il sert d’habitat à plusieurs tribus indigènes. Ces peuples refusent tout contact avec le monde extérieur pour plusieurs raisons.

La réserve nationale de Paracas et ses fabuleux sites touristiques

Un séjour au Pérou est une chance pour les passionnés d’aventure d’explorer la réserve nationale de Paracas. Ce havre de paix est un des hauts lieux touristiques du pays. Il a été apprécié des photographes pour sa cathédrale. Cette merveille géologique a malheureusement été détruite en 2007 par un tremblement de terre de magnitude 7,9. En visitant cet endroit lors d’un perou prestige voyages original, les passionnés d’ornithologie peuvent observer plusieurs oiseaux. Le goéland gris et le cormoran de Gaimard font partie des espèces peuplant ce site. Les routards ont aussi la possibilité de voir des mammifères comme l’otarie à crinière et la loutre marine. En dehors de la faune, une échappée dans ce parc est une occasion de découvrir le Chandelier de Paracas. Ce géoglyphe de 180 m de long ressemble à un candélabre bourgeonnant. Il serait une représentation du bâton du dieu Viracocha.

Commentaire(s) (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.